05/12/2023

Comprendre la différence entre les incoterms DDP et DAP pour les exportateurs

Par Nicolas Aubert

Dans le domaine du commerce international, les Incoterms jouent un rôle crucial dans la répartition des responsabilités et des coûts entre l'acheteur et le vendeur. Deux termes fréquemment utilisés, le DDP (Delivered Duty Paid) et le DAP (Delivered at Place), présentent des distinctions significatives, impactant directement les exportateurs dans leurs opérations commerciales.

Les bases du DDP et du DAP

  1. DDP (Delivered Duty Paid) : 
    Ce terme place la responsabilité de la livraison de la marchandise, ainsi que les coûts associés, sur le vendeur. Cela inclut les droits de douane et les taxes locales dans le pays de destination. Cependant, à moins que l'exportateur ne soit enregistré pour les taxes dans le pays importateur, récupérer ces taxes sur les intrants peut s'avérer impossible, tant pour l'importateur que pour l'exportateur.
  2. DAP (Delivered at Place) :
    Contrairement au DDP, le vendeur est chargé de livrer la marchandise au lieu convenu dans le pays de destination, mais n'est pas responsable des droits de douane et des taxes locales. Sous ce terme, l'importateur peut être enregistré pour récupérer les taxes sur les intrants dans son pays, offrant ainsi la possibilité de réduire les coûts associés à ces taxes, pour autant qu'il respecte les réglementations locales en matière d'enregistrement et de procédures fiscales.

Pourquoi privilégier le DAP pour les exportateurs ?

Opter pour le DAP présente plusieurs avantages significatifs pour les exportateurs :

  • Souplesse financière accrue : En choisissant le DAP, l'exportateur évite d'assumer les coûts liés aux droits de douane et aux taxes locales, offrant ainsi une flexibilité financière accrue.

  • Réduction des risques et des responsabilités : Le DAP libère l'exportateur des risques associés aux changements des réglementations douanières et fiscales dans le pays importateur, limitant sa responsabilité à la livraison de la marchandise au lieu convenu.

  • Simplicité des opérations logistiques : En évitant la gestion des droits de douane et des taxes locales, l'exportateur simplifie ses opérations logistiques et peut accélérer le processus d'expédition et de livraison, améliorant ainsi la satisfaction client.

  • Avantage pour l'importateur : Sous le DAP, l'importateur a la possibilité de récupérer les taxes sur les intrants, ce qui peut être un facteur crucial pour sa rentabilité, contrairement au DDP où cette récupération peut être difficile, voire impossible.

En conclusion, bien que le choix entre le DDP et le DAP dépende des circonstances spécifiques de chaque transaction commerciale, privilégier le DAP offre des avantages considérables pour les exportateurs. Cela leur permet de simplifier leurs opérations, de réduire les risques et d'offrir une plus grande flexibilité financière, tout en tenant compte des bénéfices potentiels de récupération des taxes sur les intrants pour les importateurs, renforçant ainsi la viabilité économique des échanges internationaux.

Vous pourriez aussi aimer…

Notre équipe a hâte de collaborer avec vous.

Discutons ensemble de vos besoins commerciaux en logistique de transport international!

1 866-368-8881
contact Jones

Abonnez-vous à notre infolettre

« * » indique les champs nécessaires